Retour et plaintes

Article 6 - Droit de retrait

Sur la livraison des produits:

Lors de l'achat de produits, le consommateur a la possibilité de dissoudre le contrat sans donner de raisons pendant 14 jours. Cette période de réflexion doit prendre en considération le lendemain de la réception du produit par le consommateur ou un représentant nommé par le consommateur et publié au commerçant.

Pendant la période de réflexion, le consommateur s'occupera soigneusement du produit et de l'emballage. Il n'extraira ou utilisera le produit que dans la mesure nécessaire pour être en mesure d'évaluer s'il souhaite conserver le produit. S'il se prévaut de son droit de retrait, il retourne le produit avec tous les accessoires fournis et, si raisonnablement possible, dans son état d'origine et son emballage au commerçant, conformément au raisonnable et Instructions claires.

Lorsque le consommateur souhaite faire usage de son droit de retrait, il est tenu de le faire savoir au commerçant dans les 14 jours suivant la réception du produit. Pour faire connaître le consommateur doit le faire au moyen de la forme du modèle. Une fois que le consommateur a fait savoir qu'il avait utilisé son droit de retrait, le client doit retourner le produit dans les 14 jours. Le consommateur doit prouver que les marchandises livrées ont été retournées à temps, par exemple au moyen d'une preuve de diligence.

Si, à la fin des délais mentionnés aux paragraphes 2 et 3, le client n'a pas fait connaître l'utilisation de son droit de retrait ou si le produit n'est pas retourné au commerçant, l'achat est un fait.
Sur la prestation des services :

Dans le cas de la fourniture de services, le consommateur a la possibilité de dissoudre le contrat sans donner de motifs pendant au moins 14 jours, en entrant dans le jour du contrat.

Afin de faire usage de son droit de retrait, le consommateur se concentrera sur les instructions raisonnables et claires fournies par le commerçant dans l'offre et / ou au plus tard à la livraison.

Article 7 - Coûts en cas de retrait

Si le consommateur fait usage de son droit de retrait, les coûts de retour des marchandises seront tout au plus élevés.

Si le consommateur a payé un montant, le commerçant remboursera ce montant dès que possible, mais au plus tard 14 jours après la révocation. La condition est que le produit a déjà été reçu par la boutique en ligne ou une preuve concluante de retour complet peut être consulté. Le remboursement se fera par le biais du même mode de paiement que celui utilisé par le consommateur, à moins que le consommateur n'autorise expressément une autre méthode de paiement.

Si le produit est endommagé par une manipulation négligente par le consommateur lui-même, le consommateur est responsable de toute altération du produit.

Le consommateur ne peut être tenu responsable de la dépréciation du produit si le commerçant ne fournit pas toutes les informations légales sur le droit de retrait, cela doit être fait avant la conclusion de la contrat.

Article 8 - Exclusion du droit de retrait

Le commerçant peut exclure le droit de retrait du consommateur pour les produits tels que définis aux paragraphes 2 et 3. L'exclusion du droit de retrait ne s'applique que si le commerçant l'a clairement indiqué dans l'offre, du moins à temps avant de conclure le contrat.
L'exclusion du droit de retrait n'est possible que pour les produits :

qui ont été créés par le professionnel conformément aux spécifications du consommateur ;
qui sont manifestement de nature personnelle
qui ne peuvent être renvoyés en raison de leur nature ;
qui s'abîment ou vieillissent rapidement ;
dont le prix est soumis à des fluctuations du marché financier indépendantes de la volonté de l'entrepreneur ;
pour les journaux et magazines individuels ;
pour les enregistrements audio et vidéo et les logiciels informatiques dont le consommateur a brisé le sceau.
pour les produits hygiéniques dont le consommateur a brisé le sceau.

X